Soutenir le projet Graines d'Avenir

Qui sommes-nous? 

  • Jenny Fellay Theler, infirmière et formatrice dans les soins, formée en communication non-violente, mère de trois enfants

  • Catherine Niclas, diplômée du conservatoire de musique pour l’enseignement du piano, enseignante de musique et d’anglais à l’école et formée à la médiation scolaire, mère de trois enfants


Mais en tout premier lieu, nous sommes des mamans !!!!


Avant même de nous connaître, nous sommes arrivées au même constat : chacun de nos enfants a des besoins individuels. Ce qui fonctionne avec l’un n’est pas forcément adapté à l’autre. Un véritable casse-tête chinois… Les écoles primaires dites alternatives étant quasi inexistantes en Valais, nous nous sommes retrouvées face à un réel problème. Ce point commun nous a permis de nous rencontrer et de voir rapidement que nous avions un rêve similaire : mettre sur pied une école qui réponde à nos valeurs en matière d’éducation et d’instruction, tout en restant dans le cadre du plan d’étude romand. Notre souhait le plus cher est de voir des enfants heureux d’aller à l’école, à l’abri du stress où leur curiosité et leur créativité puissent être nourries.


Nos forces et nos idées étant complémentaires, nous nous sommes lancées ensemble dans cette incroyable aventure : CRÉER NOTRE ECOLE. Convaincues que chaque enfant est une graine en devenir, c’est tout naturellement que nous l’avons appelée Graines d’Avenir.


Armées d’enthousiasme et de courage, les débuts furent très laborieux. Les obstacles et les sacrifices sont quotidiens. Même nos vacances se sont transformées en travail acharné. Financer une école demande une agilité à toute épreuve et n’est que très peu récompensée. La réalité est que l’argent ne tombe pas du ciel. Il va sans dire qu’il faut faire des choix cornéliens pour la pérennité de notre école.


Pour le bonheur de tous ces enfants, nous nous battons chaque jour comme des lionnes.


Concernant votre projet, quel est votre rêve ?

Notre rêve : tout simplement que les familles valaisannes sachent que notre école existe ! Un site internet est un tremplin pour nous faire connaître et communiquer de manière efficace. A ce jour cela est hors de nos moyens financiers.


Quels ont été vos réactions à l’annonce du cadeau de l’association ?

Catherine : Pour ma part, j’ai été remplie d’une émotion indescriptible, car l’intensité du quotidien est telle que l’énergie vient parfois à manquer. Quand vous avez deux femmes qui viennent vous trouver un soir après l’école, votre esprit encore rempli de mille et une choses à accomplir, ces deux battantes venues d’un autre monde... pour vous booster l’une et l’autre avec des paroles bienveillantes, encourageantes, positives, vous disant combien elles vous admirent, et vous annoncer avec tout leur cœur que vous êtes choisies comme projet de soutien, quoi que ce soit qui puisse vous aider à continuer d’avancer sur ce chemin laborieux. C’est juste encore plus beau qu’un rêve ! Il n’y a pas de mots !! Deux magnifiques guerrières pour en vitaminer deux autres, quelle belle énergie ! Merci Virginie et Cécile pour ce précieux soutien !


Jenny : De mon côté, je n’étais pas là lors de l’annonce, prise par mon travail d’infirmière. Quand je l’ai appris par Catherine puis en rencontrant Virginie et Cécile, j’ai ressenti de la gratitude, une immense gratitude. Cette annonce tombait comme un baume au coeur, enfin une reconnaissance de notre travail acharné. Quand le parcours est laborieux, recevoir de l’aide et de l’encouragement n’a pas de prix et pousse à continuer de se battre. Merci les filles, vous êtes formidables.


Qu'aimerais-tu transmettre ?

Quand nous nous y attendons le moins, la vie peut nous réserver de sacrées surprises ! Nous aimerions transmettre le merveilleux message reçu de Virginie et Cécile, celui de croire en la vie, d’avancer malgré tout, d’y croire chaque jour, de donner tout son cœur car c’est ainsi qu’on soulève les plus grandes montagnes !